bipolarité et proches :comment agir face a la maladie
la bipolarité et la vie

Le bipolaire et ses proches :comment se comporter face a la maladie ?

Comment se comporter face à la maladie, les proches du bipolaire peuvent se retrouver face à des situations difficiles à gérer. Pour arriver à vivre le mieux possible ,il est nécessaire de comprendre la maladie et pour ce faire ,être accompagner pour savoir comment se comporter .

Proche aidant :comprendre et appréhender les signes de la pathologie

  • C’est une clef de l’accompagnement quotidien .Savoir reconnaitre les épisodes maniaques ou dépressifs pour pouvoir s’adapter rapidement à la situation. Il vous faudra décoder les attitudes et repérer les signes annonciateurs de l’entrée dans une phase up ou down.
  • Vous pouvez alors orienter au plus tôt vers le médecin. Vous pouvez prendre les distances nécessaires car certains comportements pouvant vous sembler déplacés dépendent de la maladie.

Quelques conseils pour bien agir en phases maniaques et phases dépressives :

  • En phase up, l’énergie est décuplée, le sommeil disparait durant plusieurs jours .Dés les premiers signes ,conseiller à votre proche d’aller consulter son médecin pour ajuster son traitement. L’entourage repère mieux que le malade les signes car le bipolaire se sent alors particulièrement bien.
  • Cela ne sert à rien de faire comprendre à notre proche malade que son comportement est excessif car il est impossible de le raisonner .Juste exprimer ce que l’on ressent.
  • Ne pas réagir aux attaques ,laisser « passer » les mots blessants. Soyez passif et bienveillant ; si votre réaction de passivité accroit l’agressivité ,prenez de la distance physique. Tout en faisant attention à ses agissements et faire intervenir une personne moins proche qui sera peut-être mieux admise. Ne voyez pas un être cher comme un agresseur mais comme une personne malade n’arrivant pas à contrôler son comportement.
  • Si les limites sont dépassées ,il faut prendre contact avec l’équipe médicale   qui en phase aigue pourra préconiser une éventuelle hospitalisation ( tentative de suicide, violence, agressivité …,épisode dépressif) pour éviter la mise en danger d’autrui ou du patient lui même.
  • Entre les crises ,il faut se comporter de façon normale avec votre proche Il ne faut pas le considérer ni fragile ,ni excessif .Ne pas lui reprocher ses actions faites en temps de crise ou demander des explications

Trouver du soutien.

Il est important pour le proche d’avoir un soutien extérieur (professionnel ,associations, amis, groupe de paroles ..). Les proches du bipolaire auront du soutien pour être orienter pour savoir comment agir face à la maladie.

Des adresses utiles : (cliquez ici )

  1. UNAFAM www.unafam.org
  2. ARGOS 2001 www.argos2001.fr
  3. France dépression www.france-depression.org
  4. FNAPSY www.frapsy.org

 

Cliquer pour évaluer l article
[Total: 1 Average: 5]

Laisser un commentaire