traitement bipolarité
Les conséquences de la bipolarité sur la vie quotidienne

la bipolarité traitement ou pas traitement ?

La bipolarité nécessite est elle une prise en charge par traitement ou pas forcément ? c’est une question qui pose à controverse principalement chez les personnes atteinte de troubles bipolaires …Nous allons voir les différentes options possibles pour appréhender les moyens de pouvoir vivre en améliorant sa vie quotidienne en étant bipolaire …

Des traitements en prévention des rechutes

  • On va parler ici de régulateurs d’humeur ou de thymorégulateurs qui sont prescrits par un spécialiste souvent le psychiatre .Ils favorisent la diminution en durée et intensité des périodes ou la bipolarité se fait sentir . Ils vont donc améliorer la vie quotidienne dans ces temps de pause . Pour évaluer la qualité du traitement il sera nécessaire d’avoir minimum 6 mois de recul pour le traitement. Dans certains cas ,le traitement peut perdurer à vie. Une fois une stabilité acquise ,il faudra attendre au moins 2 ans avant de diminuer le traitement progressivement sous la surveillance médicale.
Les thymorégulateurs :
  • Le plus connu mais aussi le plus ancien est le lithium , en réalité des sels de lithium ,traitement privilégié. Il est à libération prolongé pour avoir un nombre amoindri de prise chaque jour. Des contrôles du taux dans le sang sont faits régulièrement pour trouver le bon équilibre de dosage et pour permettre d’adapter les traitements connexes à coté .Des situations comme la diarrhée et la fièvre par exemple peuvent créer un déséquilibre De même un surdosage peut être dangereux et affecter la fonction rénale ou créer des troubles thyroïdiens  , d’où l importance d’un contrôle régulier. Minimum 6 mois de traitement sont nécessaires pour avoir un effet préventif qui fonctionne.
  • Puis viennent d autres régulateurs d’humeur développés plus tôt ayant prouvé également leur efficacité tel que la carbamazépine…
  • De nouveaux  antipsychotiques comme l’olanzapine ont été en première instance donné pour le traitement de la schizophrénie mais ont aussi des fonctions de régulateurs d’humeur .
  • Dans certains cas particuliers ,ou les patients sont pharmaco-résistant aux traitements classiques ci-dessus ,certains médicaments antiépileptiques peuvent être associes entre eux pour avoir un effet de thymorégulateurs.

Le choix de traitement est en fonction du parcours du patient ,de ses contre indications ,des effets comorbides, tout ceci mis en place en confiance entre le psychiatre et la personne ayant des troubles bipolaires.

Si les traitements ne fonctionnent pas et après avoir mener diverses investigations sur le traitement prescrit ,va se poser la question d autres options ..

 

Le traitement durant la phase aigue :
  • Autant dépressive que maniaque ,il va falloir se poser la question de l’hospitalisation totale si il y a un risque de tentative de suicide  , ou si une hospitalisation de jour a été mise en place sans succès. Si la personne présentant des troubles n’a pas conscience du besoin de se soigner ou si il ne prend pas son traitement correctement ,il va falloir réfléchir à la prise en charge en hospitalisation totale.
La sismothérapie (cliquez ici  )
  • Dans les cas ou les thymorégulateurs ne fonctionnent pas ni les autres traitements proposés , l’ECT peut être utilisée (électronarcose) . Elle permet rapidement de faire diminuer les symptômes aigus. L’acte se fait sous anesthésie générale avec un contrôle très pointu. La rémission de la période peut se faire . Il peut subsister après l’ECT quelques effets secondaires tel que des maux de tête ,des troubles non permanents de la mémoire .
  • Après un épisode maniaque ou dépressif, il faudra mettre un traitement avec un thymorégulateur en place qui a pour rôle de curateur et le poursuivre si nécessaire .

Des antidépresseurs et somnifères peuvent être rajouter  pour un meilleur confort de vie.

Les traitements et la personne bipolaire

Souvent le patient craint un changement de personnalité suite à la prise de ces divers molécules . Mais aucun médicament ne peut changer le caractère d’une personne. Cependant le traitement peut changer quelques fonctionnements pathologiques et diminuer des dysfonctions dans les traits mais ceci de façon temporaire.

La bipolarité et pas de traitement

Environ 50% des personnes bipolaires n’ont pas de traitement. Mais pourquoi au regard de la gravité de la maladie ?

  • avoir peur ou bien honte
  • la non reconnaissance des signes de la pathologie
  • Minimisation du trouble
  • le sentiment d’impossibilité à prendre en charge ces troubles
  • avoir la crainte d’en parler
  • le désespoir
  • une vie quotidienne compliquée et contraignantes

Le traitement de la bipolarité ne peut ne  pas seulement être un traitement médicamenteux  mais une thérapie .

Une bonne hygiène de vie quotidienne et régulière favorise également la santé mentale.

Cliquer pour évaluer l article
[Total: 1 Average: 4]

Commentaires

Laisser un commentaire