l euthymie retour à la normale des bipolaires
la bipolarité et ses déclinaisons

L’euthymie le retour a la normale pour le bipolaire

Un peu moins de 2 millions des Français sont diagnostiqués comme bipolaires .Cette maladie est lourde ,alternant phase maniaque ou phase dépressive. Au milieu de ces cycles; l’humeur du patient redevient proche de la normalité : c’est l’euthymie.

La bipolarité en bref.

  • Tout un chacun se retrouve avec des bas et des hauts .Il est normal de ressentir joie, tristesse ou colère.. Mais le trouble bipolaire est lui, un état pathologique. Les personnes reconnues bipolaires alternent des épisodes dépressifs et des épisodes maniaques qui perturbent leur vie quotidienne car les phases sont extrêmes.
  • La bipolarité n’est pas un phénomène rare , elle peut être familiale. Elle peut débuter dés l’adolescence ,et les personnes atteintes de ce trouble peuvent avoir d’autres troubles comorbides ( usage de substances, hyperactivité).Le suicide est également plus important chez les bipolaires que dans la population en général.
  • Trois états dans la pathologie :
  1. la dépression ou abattement (cliquez ici )
  2. l’état d’euphorie (humeur stable ,symptômes au minima … )
  3. l’état d’euphorie appelé « manie »

L’euthymie ,un retour à la normale ?

  • Depuis une vingtaine d’années ,les troubles bipolaires sont mieux connus grâce au repérage de symptômes persistants pendant la phase inter-épisodique et qui jouent sur l’attitude.
  • On peut noter 4 dimensions cliniques durant cette phase :
  1. une dimension émotionnelle
  2. une dimension thymique (symptômes dépressifs résiduels)
  3. troubles de la cognition (cliquez ici )
  4. troubles du sommeil
  • La phase euthymique est associée à la stabilisation émotionnelle du trouble.
  • Cependant si le patient n’est pas en crise ,il n’est pas forcément bien non plus. La période inter-critique entre phase up et down nécessite le même suivi régulier que pendant les 2 autres épisodes.
  • La moitié des bipolaires posséderaient ce type de symptômes permettant d’anticiper une éventuelle rechute voir une tentative de suicide.
  • Durant cet épisode ,des pertes de mémoires ou une baisse de concentration sont observées . Ajouté à une hyperactivité émotionnelle, la manière de vivre est quand même affectée .

Un suivi attentif et régulier en phase d’euthymie est donc nécessaire.

Cliquer pour évaluer l article
[Total: 1 Average: 5]

Commentaires

Laisser un commentaire