bipolarité et aides matérielles
la bipolarité et la vie

Bipolarité et aides matérielles possibles ( deuxième partie)

De la mise en place d’une ALD (affection de longue durée) , en passant par un aménagement du temps de travail ,ils existent des aides matérielles possibles pour aider les personnes reconnues bipolaires. (cliquez ici )

Le mi-temps thérapeutique

  • Le médecin propose propose le mi-temps thérapeutique  .C’est une possibilité de reprise de travail salarié à mi-temps.  Des indemnités journalières de la sécurité sociale complète le mi-temps.

Le congé de longue durée (CLD)

  • Un salaire entier est attribué pendant 3 à 5 ans chez certains titulaires de la fonction publique en fonction de certaines dispositions

Une pension d’invalidité

  • Le médecin conseil de la sécurité sociale peut la mettre en place .La reconnaissance d’invalidité intervient quand l’arrêt maladie est supérieur à 3 ans . Elle se calcule sur la base de l’ancien salaire .Il est possible de retravailler ,mais la somme de la pension et du nouveau salaire ne doit pas être supérieure au revenu de référence.

Le statut de RQTH (Reconnaissance de qualité de travailleur handicapé)

  • Ce statut est fixé par la commission de la MDPH ( cliquez ici ) .Un certificat du médecin doit être présenté pour en faire la demande.
  • Une fois acquis le statut permet de pouvoir accéder a :
  1. diverses formations
  2. des emplois protégés en milieu ordinaire de travail ( obligation dans une entreprise d’avoir un quota de personnes handicapées)
  3. des emplois en milieu protégés (CAT par exemple )

L’Allocation adulte handicapé (AAH)

  • La MDPH peut aussi verser une allocation adulte handicapé (AAH) qui compense financièrement l’incapacité de travail provoquée par la pathologie. L’AAH fait partie des minimas sociaux.

L’ALD

L affection de longue durée ou ALD .

  • Le trouble bipolaire fait partie des trente pathologies qui ont besoin d’un traitement long et couteux. Le ticket modérateur est donc exonéré.  Le médecin traitant fait la demande  et la caisse primaire d’assurance maladie décide ou pas de l’accorder.

Il faut sans cesse rester au courant des nouvelles actualités concernant les nouveaux droits .Ces derniers fluctuant très souvent .

 

Cliquer pour évaluer l article
[Total: 1 Average: 5]

Laisser un commentaire